Apprécier le Sri Lanka pour sa culture et ses patrimoines inégalables

État insulaire aux allures incroyables, le Sri Lanka séduit les touristes du monde entier avec ses innombrables lieux historiques religieux. Le pays compte des milliers d’édifices somptueux qui feront le bonheur des avides de connaissances. Dans cette contrée, quelques sites peuvent amplement faire l’objet de visites pour une expérience inédite à travers des découvertes intéressantes.

Plonger au cœur du Bouddhisme sur le site de Mihintale

Si le Sri Lanka est déjà célèbre pour sa verdure et ses plages, ses coins historiques le sont davantage. Localisé dans le nord du pays, Mihintale est un lieu de prédilection pour commencer un voyage culturel. Selon les légendes, la localité a été choisie par le roi d’Anuradhapura et Mahinda pour leur concertation. C’est donc un repère très important pour les bouddhistes et les amateurs d’histoire.

La visite la plus intéressante de Mihintale se trouve sur le pic d’une colline. Pour l’atteindre, il faut affronter les 1840 marches qui mènent vers le sommet de la méditation. Toutefois, les difficultés du parcours seront vite remplacées par des instants de contemplations avec les innombrables vestiges qui décorent l’escalier. Parmi ces derniers se démarque, entre autres, le fameux dagoda d’Ambasthale. Il s’agit du lieu mythique où les deux entités citées auparavant se rencontrent. Durant le périple, il n’est pas rare de croiser quelques pèlerins.

Sur les traces de la religion sri-lankaise à travers Sigirîya

Après la visite de Mihintale, l’aventure culturelle au Sri Lanka sera encore plus intéressante en ajoutant d’autres itinéraires au menu. Situé à plus d’une centaine de kilomètres de la ville de Colombo, Sigirîya est un autre site archéologique immanquable. Appelé également le rocher du lion, Sigirîya est, selon les récits, devenu célèbre après l’histoire de deux monarques qui se disputaient pour le royaume.

Le lieu figure dans la plupart des programmes comme le séjour au sri lanka marco vasco pour ravir les curieux. Sur place, Sigirîya donne une image mystique qui plonge directement dans une ambiance particulière. Rien que dans le jardin royal, la sensation du mystère semble s’installer sur les visiteurs pour un dépaysement total. Au bout de l’allée, seules les 1200 marches séparent les promeneurs du sommet. C’est là que débutent les contemplations, car la marche est décorée par d’innombrables fresques qui complètent celles d’en haut.

Terminer le périple par un petit détour ultime à Polonnâruwâ

De tous les sites phares du Sri Lanka, Polonnâruwâ est sans doute le plus visité à part Mihintale et Sigirîya. Autrefois, cette localité fut une cité royale bondée de vie où les édifices sont la preuve de sa vivacité d’antan. Même à l’heure actuelle, Polonnâruwâ recèle un bon nombre de temples et de palais jalousement conservés dans un état incroyable. Au cours des virées, et pour un séjour au Sri Lanka réussi, il est possible de sillonner le site. C’est dans cette partie du pays que se trouve l’une des plus grandes statues de Bouddha. Ce dernier impressionne par sa hauteur qui culmine à plus d’une dizaine de mètres. Les bourlingueurs auront également la chance de parcourir le célèbre palais de Nissanka les infinis dagodas de l’ancienne cité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *