Formations en dermo-Esthétique : qu’apprend-on lors de ces apprentissages ?

formation dermo esthétique

Certains individus dévalorisent aujourd’hui le métier de dermo-praticien et pourtant, ils sont bien loin d’imaginer les qualifications requises pour occuper un tel poste. Contrairement aux idées reçues, il est indispensable de disposer de diverses compétences spécifiques pour réussir dans le métier de maquilleur permanent. En tant que tel, suivre des formations approfondies est donc un indispensable tant pour les débutants que pour les experts. Retour sur les différents éléments appris lors d’une formation en Dermo-Esthétique.

Les différentes techniques d’intervention

Comme le maquillage permanent peut être effectué sur plusieurs zones du corps, il sera donc important d’avoir une maîtrise des différentes techniques à utiliser pour chaque type d’intervention. Sourcils, bouche, yeux, aréoles mammaires, cuisses, bras, etc. les méthodes utilisées sont distinctes pour chaque zone d’intervention.

À cet effet, des formations en Dermo-Esthétique initient aux multiples méthodes préconisées, allant des plus traditionnelles à celles les plus récentes. Afin d’offrir le meilleur à ses patients, un bon dermo-praticien devra donc entamer régulièrement une mise à jour de ses connaissances de base. Cette décision permettra à l’expert de se doter de compétences profondes pour proposer des prises en charge adéquates. D’ailleurs, un apprentissage au métier de dermo-praticien est divisé en deux programmes bien distincts dont les cours théoriques, et les séances de pratique. L’étape de la pratique vous permettra non seulement de perfectionner votre savoir, mais également de gagner en expérience. Se passant sous l’œil vigilant des formateurs, chaque apprenant bénéficiera de conseils spécifiques selon leurs lacunes afin qu’ils puissent y remédier rapidement.

Les séances de pratique permettent également d’optimiser la confiance des nouveaux initiés au poste de dermo-praticien.

Les pigments et la colorimétrie

La colorimétrie est une science particulière qui mérite d’être approfondie par les experts en maquillage permanent. Permettant aux dermo-praticiens de choisir les meilleures couleurs de pigments adaptées à la carnation de chacun de ses patients, la maîtrise de la colorimétrie est un essentiel. Choisir au hasard la teinte des pigments est tout simplement inconcevable puisque le maquillage permanent à effectuer devra parfaitement concorder à l’harmonie naturelle du client. Ainsi, connaître la colorimétrie est une technique infaillible pour ne pas se tromper dans la sélection des nuances et teintes des pigments.

Outre les couleurs, le modèle de pigments à privilégier pour chaque type d’intervention est aussi une base qui est apprise lors d’une formation en maquillage permanent. En effet, il existe désormais sur le marché différents types de pigments et reconnaître toutes les options exige une connaissance approfondie. Pour être assuré de n’utiliser que les bons produits que ce soit en teinte ou en qualité, ce programme de formation est essentiel pour un professionnel.

Hygiène et entretien

Devenir maquilleur permanent professionnel ne se limite pas à avoir les connaissances requises pour embellir un patient. Il s’agira également de disposer des habiletés essentielles pour maintenir l’hygiène et la propreté de son cabinet d’intervention et de ses équipements. Lors d’une formation à ce métier, les apprentis seront également initiés aux techniques de stérilisation et d’entretien fondamentales pour éloigner tous risques sanitaires pour leurs clients. Comme il s’agit en effet d’utiliser du matériel spécifique pour insérer des pigments dans la peau, les menaces pour les maladies transmissibles à travers le derme et le sang restent totalement présentes. Miser sur les bonnes méthodes de nettoyage est donc indispensable et seule une formation adaptée au métier est en mesure de proposer un tel apprentissage.  

Rate this post

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *