Quelques conseils pour une bonne digestion

digestion
De nos jours, de plus en plus de personnes présentent des problèmes d’indigestion. Ceux-ci peuvent avoir diverses origines et ne sont pas forcément causés par une maladie.

Qu’est-ce que la digestion ?

La digestion est un mécanisme complexe au cours duquel les aliments ingérés sont transformés en nutriments assimilables. Comment ça marche ? Une fois dans la bouche, les aliments sont broyés et mélangés à la salive pour ensuite être acheminés vers l’estomac. Ils y restent pendant quelques heures. À l’aide des sucs digestifs secrétés par l’estomac, la digestion est facilitée. Les substances ainsi obtenues poursuivent leur route vers l’intestin où elles subissent les actions des sucs digestifs en provenance du pancréas et de la vésicule biliaire. Puis, ils sortent de la paroi intestinale, et les nutriments ainsi formés entrent dans la composition de la circulation sanguine. Toutefois, l’organisme n’ingère pas la totalité des aliments. Tous ceux qui ne sont pas absorbés vont être éliminés et vont constituer la matière fécale du côlon, avec les cellules mortes.

Un dysfonctionnement ou une indigestion

Quand il y a dysfonctionnement dans le processus de transformation des aliments ingérés en nutriments, on parle d’indigestion ou de trouble digestif. Parfois, l’indigestion désigne uniquement le trouble digestif causé par un excès ou une intolérance alimentaire, tandis que le trouble digestif signifie le trouble du système digestif, c’est-à-dire de l’estomac et de l’intestin. Notons que les troubles gastro-intestinaux peuvent toucher une ou plusieurs parties de l’appareil digestif.

Quels sont ces troubles ?

Il s’agit des douleurs ressenties au niveau de l’appareil digestif haut ou bas. Les troubles digestifs de l’estomac se traduisent fréquemment par une perte d’appétit, une sensation de boule dans la gorge, une sensation de trop-plein, une régurgitation, des nausées et vomissements, des troubles de la déglutition, un hoquet, une douleur thoracique ou abdominale chronique, des brûlures gastriques et des ballonnements. Quant aux troubles digestifs de l’intestin, les symptômes incluent soit une constipation, soit une diarrhée. On ressent également des gaz et ballonnements ou des douleurs abdominales. Il peut y avoir des douleurs thoraciques ou dorsales et des saignements rectaux probablement liés à un problème digestif.

Les conseils

Premier conseil : opter pour une bonne alimentation

Tout individu présentant un trouble digestif quelconque doit manger à des horaires réguliers et espacés, du fait qu’il faut donner à l’estomac le temps de digérer la nourriture. Il est préférable d’opter pour des repas légers. La nourriture ne doit donc pas contenir beaucoup de matières grasses, ni de sauces. N’oubliez surtout pas de bien savourez votre repas, mangez-le lentement et mâchez-le longuement. Certains aliments provoquent des troubles telles les brûlures d’estomac : les aliments acides, les cafés, les crudités, les épices, l’alcool, et si possible, les médicaments sont à rayer de la liste pendant l’apparition des symptômes. Les aliments riches en fibres, les légumineuses, les fruits et certaines céréales sont vivement conseillés, surtout pour les personnes constipées.

Deuxième conseil : boire de l’eau

Il faut se réhydrater de temps en temps, boire au moins 1,5 l d’eau par jour. Notre organisme a besoin de beaucoup d’eau pour son bon fonctionnement. Pour la digestion, la présence d’eau atténue le taux d’acide dans l’estomac. En cas de trouble digestif, n’hésitez pas de prendre des boissons sucrées. Pour ceux ou celles qui n’aiment pas boire, un verre de Coca-Cola sans bulles aide beaucoup à faire ressentir la sensation de soif, mais il faut l’éviter quand l’estomac est vide.

Troisième conseil : bouger

Il est fortement déconseillé de faire une sieste tout de suite après le repas. L’organisme a besoin d’un petit mouvement de va-et-vient pour mieux digérer. Les troubles comme les gaz, les ballonnements et les constipations peuvent être évités par des petits massages du ventre. Si les troubles persistent ou très gênants, il vous faut un avis médical.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.